Avocat en ligne à Versailles


Spécialiste ou Généraliste, quel type d'avocat choisir sur Versailles ?

Que l’on doive faire face à un contentieux de nature judiciaire ou à un simple problème juridique extra-judiciaire dans la vie courante, le recours à un avocat est souvent incontournable. Ces professionnels du droit se déclinant selon les cas sous les casquettes de « généralistes » ou de « spécialistes », quel type doit-on préférer si l’on veut mettre toutes les chances de réussite de son côté ?

Avocat généraliste ou spécialiste : quelle(s)différence (s)?

Sur le plan de la nomenclature, les avocats dits « généralistes » sont ainsi dénommés car ils n’ont à priori aucun domaine juridique de spécialisation. Cela signifie donc en clair qu’ils traitent tous les types de dossiers sans discrimination. Aujourd’hui, en France, près de trois quart des avocats sont ainsi des omnipraticiens qui touchent un peu à tout.

Bien que les « généralistes » soient donc en principe censés disposer de moins d’expertise par rapport aux « spécialistes », notons toutefois qu’en pratique, ce postulat n’est pas forcément vérifié. En effet, même s’ils n’ont pas de certification qui les distingue comme étant des spécialistes dans certains domaines juridiques, dans les faits, avec l’expérience, les généralistes finissent malgré tout par acquérir également une affinité avec certaines matières du droit. Une spécialisation de fait en somme…

Avocat Versailles

S’il en est ainsi des « généralistes », les avocats dits « spécialistes » quant à eux disposent, comme leur qualificatif l’indique, d’une expertise plus pointue et prouvée dans, au plus, trois domaines juridiques. Pour pouvoir jouir de ce titre de spécialiste, les avocats doivent passer un examen qui permet de faire reconnaître officiellement cette expertise dans les domaines qu’ils convoitent.

A l’issue de cet examen, un certificat de spécialisation leur est délivré par l'ordre des Avocats. Notons par ailleurs que pour pouvoir prétendre se présenter à cet examen des connaissances, tout candidat devra disposer à son actif d’une expérience professionnelle d’au moins 4 ans dans le domaine qui l’intéresse. Une fois le certificat obtenu, l’avocat spécialiste est soumis à une obligation de formation continue dans sa matière de prédilection sous peine d’être déchu de son statut de spécialiste. Cette exigence permet de garantir la mise à jour périodique du niveau d’expertise du professionnel face à l’évolution irrésistible du Droit.

Que choisir : un avocat généraliste ou un spécialiste ?

Si l’on se base sur les critères de la distinction, en principe, l’avocat spécialiste est plus compétent que le généraliste dans son domaine de prédilection. En effet, étant soumis à une obligation périodique de formation continue, celui-ci est censé être plus au fait de l’évolution du droit et de la jurisprudence sur son secteur d’intervention. Et là se situe nécessairement le revers de la médaille pour le justiciable : en effet, compte tenu de cette valeur ajoutée présumée, l’avocat spécialiste coûte par conséquent généralement plus cher que le généraliste.

Dans les faits pourtant, cette différence de prix ne se justifie pas toujours de manière systématique. En effet, la spécialisation ne garantit pas toujours l’efficacité d’un avocat. Il faut donc par conséquent rester vigilent et éviter de se laisser impressionner par les titres ronflants. A dire vrai, qu’il soit un généraliste ou un spécialiste, c’est surtout par rapport à la renommée de l’avocat que le justiciable doit se fier pour savoir s’il fait le choix du bon défenseur.

Et pour avoir une idée de cette renommée, différentes alternatives s’offrent aux particuliers. La première est de se fier au phénomène du bouche à oreille. Une seconde consiste à s’enquérir du CV du professionnel. Pour ce faire, pour plus de fiabilité, plutôt que de le lui demander, il suffit de fureter par exemple sur le site web du barreau de la ville à laquelle il est rattaché.

Toujours dans cette optique, pour avoir une idée de ses « faits d’armes », il est également recommandé de visiter le site « Legifrance » qui compile toutes les décisions judiciaires tranchées par les juridictions françaises. En effet, il suffit de saisir le nom de l’avocat dans le moteur de recherche du site pour avoir la liste des procès auxquels il a déjà pu officier par le passé. Cela permettra ainsi d’estimer le nombre des procès qu’il a gagnés.

Comment trouver votre avocat généraliste ou spécialiste sur Versailles ?

Outre la méthode du bouche à oreille, pour trouver rapidement un avocat sur Versailles comme sur n’importe quelle autre ville en France, il suffit de consulter l’annuaire du barreau de la ville au travers des moteurs de recherche par exemple. Pour ceux qui n’ont pas accès à l’Internet, il suffit de consulter la liste dressée et affichée par le panneau d'affichage du barreau de Versailles au sein du tribunal de grande instance.